Traitement des troubles phobiques

Les troubles phobiques sont classés parmi les troubles anxieux. Les troubles anxieux ne constituent pas une maladie bien déterminée mais un ensemble de troubles psychiques, anxiété, peur, et éventuellement somatiques, palpitations, tremblements, sueurs etc. On en distingue différentes formes, trouble panique, anxiété généralisée, phobies, agoraphobie, claustrophobie, phobies sociales, phobies généralisées, phobies spécifiques. Ces troubles peuvent perturber profondément la vie de ceux qui en sont atteints.

Le traitement des troubles phobiques repose sur la psychothérapie, thérapies cognitives et comportementales, et la prise de médicaments, les deux pouvant d’ailleurs être associés.

Le traitement médicamenteux fait appel surtout aux antidépresseurs, parfois aux anxiolytiques comme les benzodiazépines et dans certains cas à un bêta-bloqueur comme le propranolol.

Antidépresseurs

  • Inhibiteurs spécifiques de la recapture de sérotonine, ISRS, comme la paroxétine, Deroxat*.
  • Inhibiteurs de la recapture de sérotonine et de noradrénaline comme la venlafaxine, Effexor*.

Benzodiazépines

  • Elles sont utilisées d’une manière transitoire pour traiter des manifestations aiguës.

Propranolol, Avlocardyl*

  • Le propranolol peut être utile en cas de phobies spécifiques comme parler en public, passer un examen, en supprimant les manifestations somatiques comme les palpitations. Il est pris habituellement 1 heure avant l’épreuve crainte.

Il est à noter que les indications reconnues dans le RCP de médicaments du groupe des antidépresseurs diffèrent : ainsi la fluoxétine n’a pas l’indication phobies mais a l’indication troubles obsessionnels compulsifs alors que la paroxétine a les deux indications (en des états dépressifs). Par ailleurs le RCP de l’Avlocardyl* ne mentionne pas son indication dans la prévention de phobies spécifiques.

Cette fiche a été rédigée à partir d’ouvrages classiques de médecine et d’un article du NEJM du 7 septembre 2006, intitulé « ».