Hypnotiques, traitement de l’insomnie

L’insomnie se présente sous diverses formes et à diverses causes, elle peut être, par exemple, un symptôme gênant mais banal et passager ne nécessitant aucun médicament, le témoin d’un état dépressif ou d’un autre trouble à traiter spécifiquement. L’insomnie peut également être provoquée par certains médicaments ou une prise excessive de stimulants comme la caféine et il faut interroger les malades à ce sujet avant de prescrire un hypnotique. L’usage des hypnotiques doit être de courte durée : de 1 (prise occasionnelle) à quelques jours et au de 1 à 3 semaines dans des circonstances particulières

Benzodiazépines et analogues

Environ 10 substances actives, par exemple

  • Zopiclone, Imovane*
  • Zolpidem, Stilnox*

Autres

Antihistaminiques H1 sédatifs , par exemple Doxylamine, Donormyl*