Obésité et médicaments, anorexigènes

L’obésité est un excès de la masse adipeuse. Elle peut prendre diverses proportions, de discrète à presque monstrueuse. Elle a de nombreuses causes et chez un sujet obèse il y en a généralement ieurs. Certains médicaments peuvent entraîner une prise de poids, par exemple, un neuroleptique comme l’olanzapine, Zyprexa*.
Chez les obèses encore que chez les autres, un régime approprié et une activité physique suffisante sont nécessaires en toutes circonstances, en dehors et pendant un éventuel traitement médicamenteux.
Les anorexigènes sont des médicaments qui réduisent l’appétit et donc la prise alimentaire. Les anorexigènes de type amphétaminique sont connus depuis bien longtemps et ont été largement utilisés. Plusieurs d’entre eux, commercialisés par le passé, ont été retirés du commerce pour divers effets indésirables dont l’hypertension artérielle pulmonaire et l’atteinte des valvules cardiaques.
Les derniers anorexigènes amphétaminiques à être retirés du commerce ont été  la sibutramine, Sibutral* et le benfluorex, Médiator*.
Actuellement, en 2011, en France, il n’y a d’anorexigène amphétaminique dans le commerce
Un autre médicament  réduisanrt l’appétit par un mécanisme totalement différent, l’inhibition des récepteurs CB1 des cannabinoïdes, le rimonabant, Acomplia*, a été commercialisé pendant une courte période avant d’être retiré du commerce.
Les médicaments agissant par des mécanismes différents sont l’orlistat, Xénical*, Alli*, qui réduit l’absorption intestinale des lipides et des alginates qui augmentent le volume du bol alimentaire donnant une impression de réplétion, Pseudophage*.
Pour une vue d’ensemble sur la régulation de l’appétit, voir ici.

Pseudophage* : arrêt de commercialisation en septembre 2012.