Anticoagulants

Une coagulation intravasculaire conduit à la formation d’un caillot ou thrombose entravant la circulation sanguine avec possibilités de détachements de fragments, à l’origine d’embolies. Divers types de médicaments préviennent la formation de caillots (anti-agrégants, antivitamines K, héparines) ou favorisent leur dissolution (thrombolytiques).

Antiagrégants plaquettaires

  • aspirine
  • clopidogrel
  • abciximab (injectable)
  • eptifibatide (injectable)
  • tirofiban (injectable)

Inhibiteurs directs de la thrombine

  • lépirudine
  • désirudine

Inhibiteurs indirects de la thrombine

  • héparine sodique
  • héparine calcique
  • HP BM
    • daltéparine
    • nadroparine
    • enoxaparine
    • reviparine
    • tinzaparine
  • danaparoïde

Inhibiteurs de la synthèse des facteurs II, X, IX et VII ou AVK

  • acénocoumarol
  • tioclomarol
  • warfarine
  • phénindione
  • fluidione

Thrombolytiques

  • urokinase
  • altéplase
  • retéplase
  • streptokinase

Voir aussi : Quel traitement antithrombotique pour les porteurs de valves cardiaques ?