Vitamine B1 ou thiamine – Métabolisme


Absorption digestive

L’absorption digestive de thiamine se ferait par un transport actif dépendant du sodium et, à concentration élevée, par simple diffusion. L’absorption maximum serait de l’ordre de 8 à 15 mg/jour.

Les besoins en vitamine B1 sont de 0,5 à 2 mg/jour chez l’adulte. Les aliments les riches en vitamine B1 sont la levure de bière, la cuticule des graines de céréales et, à moindre degré, les viandes. Les besoins sont augmentés par la consommation de glucides et la prise d’alcool.

Distribution

La concentration sanguine de thiamine est de 50 à 120 microgrammes par litre dont 90% dans les globules rouges. La concentration leucocytaire est dix fois élevée que celle des globules rouges, mais ces derniers sont beaucoup nombreux.

Dans le sang total la concentration de thiamine pyrophosphate, métabolite actif, est d’environ 50 microgrammes par litre.

Le coeur est l’organe le riche en thiamine, suivi des reins, du foie et du cerveau.

Phosphorylation

La phosphorylation de la thiamine s’effectue dans les tissus, le foie notamment sous l’influence d’une thiamine diphosphokinase qui, en présence d’ATP, la transforme en thiamine pyrophosphate. La formation de thiamine triphosphate est également possible. Des réactions inverses ou déphosphorylations, sous l’influence de phosphatases, peuvent également s’effectuer.

Élimination urinaire

La thiamine s’élimine dans l’urine, sous forme intacte et sous forme de métabolites après rupture de la liaison méthylène.