Acide pantothénique

L’acide pantothénique, ou vitamine B5, est présent dans la plupart des aliments, d’où son nom.

L’acide pantothénique, formé de ß-alanine et d’acide pantoïque, entre dans la constitution, d’une part du coenzyme A, CoA (cystéamine-acide pantothénique-ADP, avec un groupe phosphate en 3′), et d’autre part de l’ACP ( acyl-carrier protein ou cystéamine-acide pantothénique-protéine) dont le rôle a été moins étudié que celui du CoA.

Métabolisme

L’acide pantothénique n’est pas synthétisé par l’organisme. Il est apporté par l’alimentation sous forme de coenzyme A qui, après hydrolyse dans la lumière intestinale, libère l’acide pantothénique, lequel est absorbé par des mécanismes mal connus.

La concentration d’acide pantothénique dans le sang total est de l’ordre de 1 mg/L. Dans les tissus, il est présent essentiellement sous forme de coenzyme A. Sa transformation en coenzyme A comporte cinq étapes biochimiques.

Le catabolisme de l’acide pantothénique est mal connu.

Effets

L’acide pantothénique exerce ses effets par l’intermédiaire du coenzyme A et de l’ACP qui sont des transporteurs de groupe acyl.

Le coenzyme A forme des liaisons riches en énergie avec l’acide acétique (groupe acétyl) pour donner l’acétyl-coenzyme A, et avec d’autres acides carboxyliques pour donner des acyl-CoA.

CH3-COOH ¾® CH3-CO-S-CoA

R-COOH ¾® R-CO-S-CoA

L’acétyl provient du métabolisme des acides gras par ß-oxydation, des acides aminés : alanine, glycine, sérine, thréonine et cystéine, ainsi que des glucides par l’intermédiaire du pyruvate après sa transformation en acétate.

L’acétyl-coenzyme A a ieurs fonctions :

  • il entre dans le cycle de Krebs : il s’unit à l’acide oxalo-acétique pour donner l’acide citrique.
  • il est utilisé pour la synthèse extramitochondriale des acides gras.
  • il intervient dans la synthèse de l’hydroxy-méthyl-glutaryl-coenzyme A, HMG-CoA, précurseur du cholestérol d’origine endogène, et dans la biosynthèse de l’acétylcholine.

carence

La carence en acide pantothénique est rare chez l’homme. Elle se manifeste par des troubles divers :

  • Signes généraux : asthénie, céphalées, sensibilité aux infections
  • Signes digestifs : nausées, vomissements, douleurs épigastriques
  • Signes neurologiques: acroparesthésies, fourmillements, brûlures (« pieds brûlants »).

Chez l’animal carencé, on observe une chute des poils.

Utilisation

L’acide pantothénique sous la forme de l’alcool correspondant, le dexpanthénol, a été préconisé pour éviter le blanchissement et la chute des cheveux et pour favoriser la régénérescence de l’épithélium des voies respiratoires et la cicatrisation des plaies, pour traiter le syndrome des pieds brûlants et protéger contre l’ototoxicité de la streptomycine.

Dexpanthénol (Vitamine B5)

BÉPANTHÈNE* Cp 100 mg, Inj 500 mg, crème, pommade

L’acide pantothénique ne donne pas, en principe, d’effets indésirables.