Calcium – Utilisation thérapeutique

Une supplémentation en calcium peut être nécessaire lorsque l’alimentation n’en apporte pas une quantité suffisante, notamment lors de la croissance, de la grossesse et de l’allaitement. Elle pourrait aussi ralentir la détérioration osseuse et prévenir les risques d’ostéoporose et les troubles qui en découlent.

Il existe diverses préparations pharmaceutiques contenant du calcium comme principe actif essentiel, destinées à être administrées par voie buccale ou injectable.

Les formes injectables sont utilisées pour traiter les hypocalcémies aiguës.

Les formes orales sont destinées à la prévention et au traitement du rachitisme et de l’ostéoporose. Chaque unité de prise contient habituellement 500 mg de calcium sous diverses formes, carbonate, gluconate, phosphate. Il existe peu de données concernant la biodisponibilité et l’efficacité de chacune de ces formes. Le carbonate de calcium en milieu gastrique acide donne du chlorure de calcium qui se dissocie en ions Cl et Ca2+.

CO3Ca + 2 ClH ¾® CO3H2 + Cl2Ca

  • Formes injectables
     

    Chlorure de calcium

    CALCIUM CHLORURE 10% AGUETTANT*
    CHLORURE de CALCIUM BRUNEAU*

    Gluconate de calcium

    GLUGONATE DE CALCIUM AGUETTANT*
    GLUGONATE DE CALCIUM LAVOISIER*

  • Formes buccales
     

    Carbonate de calcium
    (exprimé en calcium)

    CACIT* Cp 500 et 1000 mg
    CALCIDOSE 500* Susp buv CALPÉROS* Cp 500 mg
    CALTRATE* Cp 600 mg
    OROCAL* Cp 500 mg
    FIXICAL* Cp 500 mg
    DENSICAL* Cp 600 mg
    + nombreuses autres spécialités

  • Formes buccales avec vitamine D
     

    Carbonate de calcium 500 ou 600 mg
    +
    Vitamine D3 400 UI

    CALTRATE Vitamine D3*
    IDÉOS*
    OROCAL Vitamine D3*
    Calcidose Vitamine D3*
    Densical Vitamine D3*
    Fixical Vitamine D3*

Il existe des préparations pharmaceutiques contenant deux ou ieurs sels de calcium telles que CALCIFORTE*, EFFICAL*, SANDOCAL* etc.

A dose élevée, le carbonate de calcium est prescrit dans une indication particulière, le traitement de l’ostéodystrophie rénale caractérisée par une hyperphosphatémie, une hypocalcémie et une hypersécrétion de parathormone. L’apport de calcium élève la calcémie et réduit l’hypersécrétion de parathormone.

 

Carbonate de calcium

CALCIDIA* 1,54 g Granulés pour suspension buvable

Remarque : Le polystyrène-sulfonate de calcium est une résine échangeuse de cations qui, dans l’intestin, échange le calcium contre le potassium pour lequel elle a davantage d’affinité. Le polystyrène-sulfonate est destiné au traitement des hyperkaliémies. Il était commercialisé en France sous le nom de Calcium Sorbisterit*, ailleurs il est commercialisé sous le nom de Sorbisterit*. (Voir « Correction des anomalies de la kaliémie ».).

Les effets indésirables d’une supplémentation en calcium sont très réduits, sauf dans le cas d’une prescription malencontreuse au cours d’une hypercalcémie, d’une hypercalciurie avec lithiase calcique, d’une immobilisation prolongée durant laquelle la calcémie et ou la calciurie s’élève. Une supplémentation calcique peut renforcer l’efficacité et aussi la toxicité des digitaliques.