Acide glutamique, activateur

L’acide glutamique (qui, par perte d’un proton, donne le glutamate), en favorisant la pénétration de sodium et de calcium dans la cellule, a un effet dépolarisant ou activateur.

C’est un acide aminé non essentiel car pouvant être synthétisé par l’organisme, présent dans le cerveau où il est obtenu à partir de l’acide a-cétoglutarique, sous l’influence de la glutamate déshydrogénase, du N-acétyl-aspartyl-glutamate et de l’acide aspartique.

Le N-acétyl-aspartyl-glutamate est transformé en acide glutamique par une peptidase dont l’activité est augmentée au cours de certaines maladies neurologiques. L’inhibition de cette enzyme pourrait avoir un intérêt thérapeutique.

Il est aussi le précurseur du GABA et permet en se transformant en glutamine la détoxification de l’ammoniac.

Le glutamate libéré dans la fente synaptique est en grande partie recapté par les terminaisons présynaptiques et capté par le tissu glial grâce à différents types de transporteurs utilisant les gradients de concentration du sodium et du proton qui sont cotransportés et du potassium qui est transporté en sens opposé.

Métabolisme de l’acide glutamique