Acides gras oméga-3 et prévention des troubles psychotiques

Un article publié dans Arch Gen Psychiatry de février 2010 analyse l’influence de la prise d’acides oméga-3 sur l’incidence de troubles psychotiques chez des personnes de 13 à 25 ans présentant un ensemble de caractéristiques les faisant considérer comme à

www.pills24.com.ua

http://steroid-pharm.com

http://steroid-pharm.com

Acides gras oméga-3, EPA et DHA, et risque de fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire est un des troubles du rythme cardiaque le fréquent. La consommation de poisson riche en acides gras oméga-3 pourrait réduire sa fréquence. Les auteurs finlandais, dans une étude parue dans Circulation du 8 décembre 2009, ont

Acides oméga-3 dans les accidents vasculaires cérébraux ischémiques

Les auteurs d’un article paru dans Stroke, numéro de novembre 2009, ont étudié les effets de la prise d’acides gras oméga-3 (correspondant à 0.7 g d’acide docosahexaénoïque, DHA, et 0.3 g d’acide eicosapentaénoïque, EPA, par jour), pendant 3 mois, comparativement

Faut-il ajouter des oméga-3 ou de la rosuvastatine au traitement de l’insuffisance cardiaque chronique ?

Des auteurs italiens ont publié dans le Lancet, septembre 2008, deux études concernant le traitement d’appoint de l’insuffisance cardiaque chronique. Les malades présentant une insuffisance cardiaque, stade 2-4 du NYHA,  ont reçu quotidiennement pendant près de quatre ans en

Consommation d’acides gras oméga-3 et risque de diabète de type 1 chez l’enfant

La prise d’huile de foie de morue dans l’enfance pourrait diminuer le risque de diabète de type 1. Cet effet bénéfique pourrait provenir soit de la vitamine D soit des acides gras oméga-3 qu’elle contient.   Une étude publiée dans

Acides gras saturés pas mauvais que les acides polyinsaturés type acide linoléique?

Les auteurs d’un article publié dans le BMJ en avril 2016 ont repris les résultats d’études menées il y a de 40 ans mais qui n’ont pas été publies et les ont complétées par une méta-analyse de données récentes