Pression artérielle souhaitable chez les coronariens

L’étude montre que chez des malades ayant des troubles coronariens stables et par ailleurs traités pour hypertension, les accidents cardiovasculaires et la mortalité étaient élevés d’une part chez ceux dont la tension artérielle systolique était supérieure à 140 mmHg et la diastolique supérieure à 80 mm Hg et d’autre part chez ceux dont la tension artérielle systolique était inférieure à 120 mm Hg et la tension diastolique inférieure à 70 mm Hg et encore lorsqu’elle était inférieure à 60 mm Hg.

Chez les malades présentant une coronaropathie il faut chercher à obtenir une systolique comprise entre 140 et 120 mm Hg avec une diastolique proche de 70 mm Hg. 

Une pression artérielle trop basse ne permet pas d’assurer une perfusion correcte des coronaires.

 

steroid-pharm.com

https://medicaments-24.net

www.steroid-pharm.com/cjc-1295.html

Laisser un commentaire