Rayonnement non ionisant, type téléphone portable, et risque de cancers

Un préliminaire concernant les résultats des effets d’une exposition de rats à des radio-fréquences de type de celles émises par les téléphones portables soit de type CDMA, Code Division Multiple Access, soit de type GSM, Global System for Mobile Communications,  conclut que cette exposition augmenterait le risque de tumeurs cérébrales et cardiaques. Mais il faut ajouter qu’au terme de l’exposition qui a duré 2 ans la mortalité a été moindre dans les groupes soumis au rayonnement que dans le groupe contrôle, non soumis au rayonnement. “At the end of the 2-year study, survival was lower in the control group of males than in all 2 groups of male rats exposed to GSM-modulated RFR. Survival was also slightly lower in control 3 females than in females exposed to 1.5 or 6 W/kg GSM-modulated RFR. In rats exposed to 4 CDMA-modulated RFR, survival was higher in all groups of exposed males and in the 6 W/kg 5 females compared to controls”.

Ces résultats  sont difficiles à interprêter et je conseille aux personnes particulièrement intéressées de lire ce.

steroid-pharm.com/

http://www.apothekegenerika.com

https://steroid-pharm.com

Laisser un commentaire