Antipsychotiques en cas de démences et risque de mortalité

Un article publié dans de mars 2015 confirme que la prise d’’antipsychotiques par des
malades âgés atteints de démence augmente le risque de mortalité et ceci
d’’autant que la dose prescrite est élevée. Les antipsychotiques étudiés
dans l’’article analysé étaient, classés par ordre décroissant d’’augmentation du
risque, l’halopéridol, la rispéridone, l’olanzapine  et la quétiapine.

Iwin2016 a déjà signalé ce danger des neuroleptiques.

www.steroid-pharm.com

www.cialis-viagra.com.ua

www.steroid-pharm.com

Laisser un commentaire