Paroxétine dans les bouffées de chaleur de la ménopause

La a autorisé le 28 juin 2013 l’utilisation de la paroxétine sous la forme de la spécialité Brisdelle* dans le traitement des bouffées de chaleur de la ménopause. Brisdelle* contient 7.5 mg de paroxétine par comprimé et s’utilise à la dose de 1 comprimé par jour à prendre le soir au coucher. À noter que les essais qui ont conduit à l’autorisation de commercialisation de Brisdelle*ont été de courte durée, au six mois, et ont été mené versus placebo et non versus traitement de référence tel que le traitement hormonal substitutif, THS. La note de la FDA indique que le mécanisme par lequel la paroxetine réduit les bouffées de chaleur n’est pas connu.

La paroxétine est utilisée depuis de nombreuses années notamment comme antidépresseur à la dose habituelle de 20 mg par jour. En France la paroxétine est commercialisée sous les noms de Deroxat*, Divarius, comprimés sécables à 20 mg ; ces deux spécialités n’ont pas l’indication bouffées de chaleur.

Même si la paroxetine est utilisée à faible dose dans l’indication bouffée de chaleur que dans l’indication dépression les précautions d’emploi et les effets indésirables sont du même ordre.

Pour d’informations, voir antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de sérotonine.

steroid-pharm.com

www.biceps-ua.com/

http://danabol-in.com

Laisser un commentaire