Finastéride et cancer de la prostate, suite

Nous avions déjà signalé qu’un traitement préventif par finastéride diminuait le risque de cancers de la prostate de gravité moyenne mais augmentait le risque de cancers très graves. Voir ce texte de 2003

Un article publié dans le complète l’étude précédente en précisant ce qui est advenu 10 ans tard des malades inclus dans l’étude précédente appelée Prostate Cancer Prevention Trial, ce qui correspond pour certains malades à un suivi total de 18 ans. Il y a eu moins de cancers de la prostate dans le groupe finastéride que dans le groupe placebo mais les cancers ont été graves et la survie totale a été identique dans les 2 groupes. Le finastéride semble donc n’avoir aucun intérêt dans la prévention du cancer de la prostate.

contact us

www.biceps-ua.com/

левитра 20 мг 1

Laisser un commentaire