Azithromycine et risques cardiovasculaires

L’azithromycine est un antibiotique du groupe des macrolides. Nous avons récemment indiqué que l’azithromycine pouvait augmenter le risque de mort subite par arythmie cardiaque du fait de la prolongation de l’espace QT. 

Le NEJM du 2 mai 2013 a publié un d’auteurs danois qui aboutit à la conclusion que chez des adultes de 18 à 64 ans un traitement par azithromycine pendant 5 jours augmente la mortalité d’origine cardiovasculaire comparativement à l’absence de traitement mais pas comparativement à un traitement par la pénicilline V. Ils suggèrent que l’augmentation de la mortalité d’origine cardiovasculaire par l’azithromycine est liée à l’état du malade, notamment à l’existence d’une pathologie cardiovasculaire sous-jacente, et que dans une population standard d’adultes jeunes ce risque serait faible. 

Quoiqu’il en soit, ce dernier résultat ne dispense pas du maintien de précautions d’emploi de l’azithromycine : l’éviter chez les malades ayant un intervalle Q-T long, ou ayant une bradycardie, ou susceptibles d’avoir  une hypokaliémie, une hypomagnésémie,  ou prenant des anti-arythmiques ou certains autres médicaments. 

Nous indiquons ici le RCP de l’azithromycine, *. 

A noter que l’azithromycine était entre 2002 et 2011 l’antibiotique le utilisé aux USA dans le traitement des bronchites, voir cet . 

Un article publié dans le du 22 mars 2013 montre que la clarithromycine, Zéclar*, pourrait aussi augmenter la mortalité d’origine cardiovasculaire, ce que ne font pas les bêta-lactamines ni la doxycycline. 

Tant que l’amoxicilline marchera…

steroid-pharm.com

pharmacy24.com.ua

левитра рецепт

Laisser un commentaire