Folates dans les maladies psychiatriques

Un article paru dans (qui s’appelait auparavant Archives of General Psychiatry) du 6 mars 2013 montre que  chez des schizophrènes sous traitement neuroleptique une supplémentation quotidienne par 2 mg d’acide folique et 400 microgrammes de vitamine B12 pendant 4 mois a réduit l’importance des symptômes négatifs de la maladie (sans modifier les symptômes positifs) mais cette réduction  n’a été nette que chez les malades ayant le génotype FOLH1 484T/T contrôlant des enzymes impliquées dans l’absorption et le métabolisme des folates. 

Selon un article du du 13 février 2013 la supplémentation périconceptionnelle (de 4 semaines avant à 8 semaines après la conception) de la mère en folate est corrélée à une diminution du risque de troubles de type autistique chez l’enfant, risque diminué de l’ordre de 50 %. Cette étude a été menée en Norvège sur de 85 000 enfants, dont114 ont présenté des troubles de type autistique. 

Pour en savoir sur l’acide folique, voir ici.

http://steroid-pharm.com

дженерик сиалис купить

buysteroids.in.ua/inekczionnyie-anabolicheskie-steroidyi/masteron/mastever.html

Laisser un commentaire