Azithromycine et risque de mort subite d’origine cardiaque

Parmi les antibiotiques macrolides, l’azithromycine, Zithromax*, est considérée comme ayant peu d’effet pro-arythmique cardiaque mais une étude récente publiée dans le du 17 mai 2012 montre qu’elle double ou triple le risque de mort subite d’origine cardiaque par rapport à d’autres antibiotiques comme l’amoxicilline.

Les auteurs ont mesuré la mortalité d’origine cardiaque de malades traités pendant 5 jours par un antibiotique, soit l’azithromycine, soit l’amoxicilline, soit la ciprofloxacine, soit la lévofloxacine et de malades n’ayant pas pris d’antibiotique (groupe témoin). La mortalité d’origine cardiaque et globale a été élevée chez les malades traités par l’azithromycine (de 47 à 245 décès de pour 1 million de traitements) que chez les malades n’ayant pas pris d’antibiotiques ou traités par l’amoxicciline. La ciprofloxacine, Ciflox*, a donné du point de vue considéré, des résultats similaires à ceux de l’amoxicilline alors que la lévofloxacine, Tavanic*, s’est comportée comme l’azithromycine.

Ces résultats montrent qu’il faut prendre en compte le risque arythmogène de certains antibiotiques, notamment chez les personnes avec QT long, bradycardie, hypokaliémie, hypomagnésémie. Voir aussi la note de la .

Cette étude rétrospective menée aux USA concernant l’azithromycine laisse regretter qu’une étude  du même type n’ait pas été menée en France concernant le Médiator. Mais nous avons eu beaucoup d’interventions télévisées !

Voir généralités sur les macrolides et les fluoroquinolones.

ka4alka-ua.com

https://farm-pump.com.ua/

farm-pump-ua.com/mastever.html

Laisser un commentaire