Inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 dans le diabète de type 2

Les inhibiteurs de la dipeptidyl dipeptidase-4, DPP-4, sont aussi appelés -gliptines et sont utilisés dans le traitement du diabète de type 2.

Le du 12 mars 2012 a publié une revue de la littérature avec méta-analyse concernant les inhibiteurs de la DPP-4. Cette étude aboutit aux constatations suivantes :

Sur le taux d’hémoglobine glycosylée, les inhibiteurs de la DPP-4

  • utilisés en monothérapie sont moins efficaces que la metformine
  • utilisés en association avec la metformine, sont moins efficaces que les agonistes du GLP-1 et à peu près équivalents aux sulfamides hypoglycémiants et à la pioglitazone (cette dernière n’est commercialisée en France mais l’est dans le reste du monde).

Sur le poids corporel, les inhibiteurs de la DPP-4,

  • utilisés en monothérapie, provoquent une moindre perte de poids que la metformine;
  • utilisés en association à la metformine, ils entraînent une grande perte de poids que les sulfamides hypoglycémiants et la pioglitazone mais moindre que celle qui est obtenue avec les agonistes du GLP-1.

Les auteurs concluent que chez les diabétiques de type 2, lorsque la metformine seule n’abaisse pas suffisamment le taux d’hémoglobine glycosylée, les inhibiteurs de la DPP-4 prescrits en complément entraînent un abaissement à peu près équivalent à celui des sulfamides hypoglycémiants et de la pioglitazone sans effet sur le poids corporel mais avec un coût de traitement élevé et des incertitudes sur leur tolérance à long terme.

Pour d’informations, voir ici et .

viagra ohne rezept kaufen

dapoxetine comprare

Laisser un commentaire