Le lithium favorise la remyélinisation des nerfs périphériques

Des études récentes ont montré que le lithium avait un effet neuroprotecteur et qu’il pourrait avoir un effet bénéfique dans des maladies neurodégénératives.

Une équipe franco( E-E- Beaulieu)- allemande  a montré dans un article publié dans le du 21 février 2012 que, chez l’animal, les inhibiteurs de la  glycogène synthase kinase 3 bêta, en particulier le lithium, favorisent la remyélinisation des nerfs périphériques altérés expérimentalement.

Cette dernière étude ouvre pour le lithium des perspectives thérapeutiques à confirmer par des études cliniques. Mais sachant que le lithium est utilisé en clinique depuis longtemps, son utilisation dans des indications hors AMM pourrait être envisagée moyennant une surveillance très stricte.

Le mécanisme d’action du lithium est complexe : inhibition de glycogène synthase kinase 3 bêta, GSK3 bêta, activation de la voie de signalisation intracellulaire Wnt/bêta-caténine et promotion de la biosynthèse de myéline.

Voir aussi Lithium indications et effets indésirables 

на сайте www.generico-pro.com

ka4alka.com.ua

farm-pump-ua.com/

Laisser un commentaire