Ticagrelor versus clopidogrel dans les syndromes coronariens aigus

Le ticagrelor est un antiagrégant plaquettaire inhibiteur du récepteur P2Y12 dont l’agoniste est l’ADP, nous en avons déjà parlé, voir ici. Le ticagrelor a obtenu de l’EMEA son autorisation de commercialisation sous le nom de Brilique*, comprimés à 90 mg.

www.babyforyou.org

medicaments-24.com

обращайтесь www.viagra-on.com

Piméthixène, Calmixène*, antihistaminique commercialisé comme antitussif

Le piméthixène est un antihistaminique sédatif qui a de des effets anticholinergiques c’est-à-dire atropiniques, et adrénolytique alpha. Le piméthixène a été récemment commercialisé sous le nom de Calmixène* sirop comme antitussif chez l’enfant de de 2 ans. Calmixène

Tiotropium, Spiriva Respimat*, et mortalité

Le tiotropium est commercialisé sous forme de 2 présentations destinées à être administrées par voie bronchique, Spiriva* 18 microgrammes, poudre pour inhalation en gélule (handihaler) et Spiriva Respimat* 2.5 microgrammes /dose, solution pour inhalation (mist inhaler), la posologie préconisée pour

Pioglitazone et cancers de la vessie, « suspension » précipitée

L’Afssaps, dans un communiqué du 9 juin 2011, annonce la « suspension de l’utilisation en France des médicaments contenant de la pioglitazone, Actos* et Competact* ». Un mot pour expliquer la suspension : l’AMM d’Actos* et Competact* ayant été accordée au niveau européen le

Antagonistes de l’angiotensine 2, les sartans n’augmentent pas le risque de cancer

Nous avons signalé en juin 2010, en nous appuyant sur des données de la FDA, que les antagonistes de l’angiotensine 2 ou sartans pourraient augmenter le risque de cancer. Une note de la FDA datée du 2 juin 2011 indique,

Tocofersolan, Vedrop*, succinate de d-alpha-tocophérol, vitamine E

Le tocofersolan est chimiquement une molécule d’alpha-tocophérol ou vitamine E sur la fonction -OH de  laquelle on a fixé une chaine de polyéthylène glycol, ce qui favorise sa solubilité dans l’eau et augmenterait l’absorption digestive de l’alpha-tocophérol. Le tocofersolan, commercialisé

Bévacizumab erlotinib dans le cancer du poumon : sans intérêt

L’erlotinib, Tarceva*, n’a pas fait preuve d’une grande efficacité  dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules bien que son RCP comporte cette indication. L’adjonction de bévacizumab à l’erlotinib, selon les résultats d’un essai clinique publié dans

Vémurafénib dans le traitement du mélanome métastatique

Le vémurafénib (en anglais vemurafenib) est un inhibiteur de protéines kinases, particulièrement de la BRAF kinase  (B-Raf, famille des Raf kinases) présentant la mutation BRAF V600E qui induit une activation constitutive de la voie de signalisation intracellulaire MAP Kinase/ERK

Exémestane, Aromasine*, dans la prévention du cancer du sein chez les femmes ménopausées

L’exémestane est un inhibiteur de l’aromatase et en conséquence de la biosynthèse des estrogènes. Un essai clinique publié dans le NEJM du 11 juin 2011 montre que chez des femmes ménopausées présentant ieurs facteurs de risque de développer un cancer