Conséquences cardiovasculaires du traitement du déficit de l’attention-hyperactivité par les médicaments.

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, désigné en anglais par ADHD = Attention Deficit-Hyperactivity Disorder, est fréquemment diagnostiqué aux USA.

Dans un article publié dans le du 17 novembre 2011 des auteurs américains ont comparé la fréquence des accidents cardiovasculaires graves, mort subite, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral chez des enfants et des jeunes adultes, âgés de 2 à 24 ans, soit traités par des médicaments pour un ADHD, soit non traités. Les médicaments utilisés étaient méthylphénidate (Concerta*, Ritaline* en France), dexméthylphénidate, dextroamphétamine, amphétamine, atomoxétine  et pémoline.

Contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre, la fréquence des accidents cardiovasculaires graves n’a pas été statistiquement élevée chez ceux qui étaient traités par les médicaments précédemment cités que chez ceux qui n’étaient pas traités. Il est à noter que ce type d’accidents graves est très peu fréquent à cet âge, 2 à 24 ans, et que le nombre total de cas a été très faible, ce qui peut rendre difficile la mise en évidence de différences statistiquement significatives.

そこ

www.pills24.com.ua

Этот важный портал с информацией про https://buysteroids.in.ua.

Laisser un commentaire