Tadalafil, Cialis* dans l’hypertrophie bénigne de la prostate

Le tadalafil, Cialis*, a reçu de la , selon une note du 6 octobre 2011, son autorisation de commercialisation aux USA dans l’indication hypertrophie bénigne de la prostate, lorsque les manifestations de cette dernière s’accompagnent d’une dysfonction érectile. Le tadalafil, Cialis*, à la dose de 5 mg par jour, réduit les troubles urinaires liés à l’hypertrophie de la prostate et améliore la fonction érectile. Les 2 contre-indications signalées par la FDA à l’utilisation du tadalafil sont le traitement concomitant par dérivés nitrés ou par alpha-bloquants adrénergiques, en raison du risque d’hypotension.

Pour en savoir sur le tadalafil, voir potentialisateurs du NO.

Selon la FDA, le tadalafil s’ajoute aux  autres médicaments autorisés aux USA pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate qui sont indiqués ci-dessous, suivis du nom commercial utilisé en France.

  • Inhibiteurs de la 5-alpha-réductase
    • Finastéride, Chibro-Proscar* et une quarantaine de génériques
    • Dutastéride, Avodart* et une quinzaine de génériques
  • Alpha-bloquants adrénergiques
    • Terazosine, Hytrine*
    • Afluzosine, Xatral*
    • Doxazosine, Zoxan*LP
    • Tamsulosine, Josir*LP, Mecir*LP, Omexel*LP, Omix* et près d’une trentaine de génériques
    • Silodosine, Silodyx*, Urorec*

En France, parmi les alpha-bloquants, la prazosine, Minipress*, a, en de ses indications cardiovasculaires, l’indication traitement symptomatique de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Remarque :

Une note de la de juin 2011 indique que les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase pourraient augmenter le risque de cancer de la prostate et qu’il faut avant de les prescrire bien s’assurer de l’absence de cancer de la prostate. Voir aussi ce texte de Iwin2016.

http://steroid-pharm.com

https://cialis-viagra.com.ua

https://steroid.in.ua

Laisser un commentaire