Lycopène et cancer de la prostate

Le lycopène est un caroténoïde linéaire ne comportant pas de cycle, non précurseur de la vitamine A, que l’on trouve en grande quantité dans la tomate et qui possède une activité anti-oxydante. Un kilogramme de tomates fraîches contient environ 20 mg de lycopène.

On admet qu’une alimentation riche en tomates réduit le risque de cancer de la prostate et on a supposé que le lycopène est au moins partiellement responsable de cet effet. Voir cet de 1999.

On trouve dans la littérature un très grand nombre de travaux concernant le lycopène et de cancer de la prostate. Certains de ces travaux effectués sur des tumeurs expérimentales chez l’animal et sur des cellules cancéreuses isolées concluent généralement à un effet bénéfique du lycopène mais il est difficile de transposer ces résultats en clinique humaine.

En ce qui concerne la prévention du cancer de la prostate chez l’homme par l’alimentation et par des suppléments alimentaires nous renvoyons à une étude parue dans . Cette étude n’a pas mis en évidence de corrélation entre le risque de cancer de la prostate et le type d’alimentation ou de supplémentation, à part une augmentation du risque avec une alimentation riche en acides gras oméga-6.

En ce qui concerne la protection contre la progression du cancer de la prostate chez l’homme par le lycopène, nous renvoyons à incluant les résultats des essais cliniques effectués jusqu’en 2009. Cette revue considère que la prise de lycopène pourrait réduire la vitesse de progression du cancer et des symptômes correspondants.

Les études menées avec le lycopène, par exemple 30 mg par jour, et sur un nombre limité de malades, ne signalent pas d’effets indésirables particuliers.

Nous indiquons ci-dessous les formules chimiques de l’alpha-carotène, du bêta-carotène (qui par hydrolyse donne 2 molécules de vitamine A), de la vitamine A et du lycopène.

метан курс

https://cialis-viagra.com.ua

http://pills24.com.ua

Laisser un commentaire