Poussière de ferme et asthme

Une étude européenne parue dans le du 24 février 1011 montre que les enfants élevés dans les fermes comparativement à ceux qui sont élevés dans les villes ont moins de risque (environ -30 %) de devenir asthmatiques. Ce moindre risque apparaît lié à la présence dans la poussière des fermes d’un grand nombre de micro-organismes, bactéries et champignons.

L’article ne précise pas la durée d’exposition à l’environnement de la ferme ni  l’âge auquel cette exposition a le de chances d’être efficace.

En attendant un aérosol, un spray ou une préparation sublinguale, « poussière » ou « parfum » de ferme que pourrait préparer l’industrie pharmaceutique, il ne faut pas déconseiller aux enfants des villes de s’exposer à la poussière des fermes (s’ils ne sont pas déjà allergiques !).

метан купить

proudbater

https://cialis-viagra.com.ua

Laisser un commentaire