Consommation modérée d’alcool et maladies cardiovasculaires

Nous avons déjà parlé à ieurs reprises dans Iwin2016 des effets d’une consmmation modérée d’alcool sur la santé.

Le BMJ du 22 février 2011 vient de publier 2 articles confirmant qu’une consommation modérée d’alcool peut avoir des effets bénéfiques sur la santé.

Le , une large méta-analyse, montre que la consommation modérée d’alcool s’accompagne d’une réduction d’environ 25 % de l’incidence des maladies coronariennes  et de la mortalité d’origine cardio-vasculaire sans réduire l’incidence des accidents vasculaires cérébraux et de la mortalité qui en résulte. La mortalité toutes causes confondues a été réduite d’environ 15 % par une faible consommation d’alcool et augmentée d’environ 30 %  par une consommation d’alcool supérieure à 60 g par jour.

Le , une méta-analyse, montre que la consommation modérée d’alcool élève la concentration de HDL-cholestérol et d’adiponectine et abaisse la concentration de fibrinogène, sans modifier la concentration de triglycérides.

La consommation modérée d’alcool est estimée à 30 g par jour pour un homme, soit un quart de litre de vin à 12°.

www.rezeptfrei-viagra.com

viagraon.com

www.steroid-pharm.com

Laisser un commentaire