Naltrexone bupropion pour perdre du poids ; retrait de la sibutramine aux USA

Le  a publié les résultats d’un essai clinique concernant l’association de naltrexone et de bupropion, sous forme à libération prolongée, 32 ou 16 mg de naltrexone et 360 mg de bupropion, chez des obèses en vue de leur faire perdre du poids.

L’association naltrexone et bupropion  a entraîné une perte de poids de 5 % par rapport au placebo avec des effets indésirables, nausées, céphalées, constipation, vertiges… élévation transitoire de la pression artérielle.

Les raisons qui ont conduit à tester l’association naltrexone bupropion ne sautent pas aux yeux. En France le bupropion, Zyban LP*, est utilisé dans le sevrage tabagique.

Comme le souligne l’éditorial accompagnant cet article, l’histoire des différents types de médicaments destinés à faire perdre du poids et qui ont été par la suite retirés du commerce incite à une certaine méfiance à l’égard  des études préliminaires même prometteuses.

Le  retrait du marché de la sibutramine aux USA illustre cette situation : la annonce, note du 8 octobre 2010, le retrait du commerce aux USA de la sibutramine, Meridia* ; en France la sibutramine a été commercialisée sous le nom de Sibutral*.

https://pillsbank.net

www.cialis-viagra.com.ua

danabol-in.com

Laisser un commentaire