Le natéglinide et le valsartan, dans la prévention du diabète et des accidents cardiovasculaires

Le NEJM, mars 2010, publie, dans le cadre de l’étude NAVIGATOR, 2 articles concernant l’effet du , Tareg* d’une part, et du (Starlix* et Trazec*, non commercialisés en France) d’autre part, sur  l’incidence du diabète et des accidents cardiovasculaires. Les malades ont été suivis pendant en moyenne 5 ans.

Le natéglinide a sur le plan biologique abaissé la glycémie avec parfois des hypoglycémies mais sur le plan clinique il n’a pas réduit l’incidence du diabète ni des accidents cardio-vasculaires.

Le valsartan n’a pas réduit la fréquence des accidents cardio-vasculaires, ce qui est étonnant, mais il a réduit l’incidence du diabète de 14 %.

L’ concernant ces deux articles publiés dans le même numéro du NEJM émet des réserves sur la validité de la méthodologie utilisée et de certains résultats.

Pour en savoir , voir Hypoglycémiants et Antagonistes de l’angiorensine II.

http://pills24.com.ua

antibioticlistinfo.com/

https://steroid-pharm.com

Laisser un commentaire