Rifaximine, une rifamycine à usage intestinal, Rifaxan* USA,

La rifaximine est un antibiotique appartenant au groupe des rifamycines ; elle est connue depuis les années 1980. Elle a des propriétés antibactériennes proches de celles de la rifampicine, mais contrairement à cette dernière, elle est peu absorbée par le tube

http://kokun.net

https://rezeptfrei-viagra.com

https://cialis-viagra.com.ua

Mipomersen, oligonucléotide antisens inhibant la biosynthèse de l’apolipoprotéine B

Le mipomersen est un oligonucléotide antisens qui en se fixant à la séquence de mRNA codant pour l’apolipoprotéine B100, inhibe la synthèse de cette dernière. L’hypercholestérolémie familiale homozygote est un trouble génétique du métabolisme des lipides se traduisant par une

Staphylocoques dorés résistants aux antibiotiques

Les staphylocoques dorés tendent à développer une résistance aux antibiotiques. Les souches résistantes sont appelées dans la littérature internationale MRSA pour « Methicillin-resistant Staphylococcus aureus ». Une étude française publiée dans Archives of Internal Medicine  du 22 mars 2010 montre  qu’un ensemble

Antiépileptiques et absences : éthosuximide, acide valproïque ou lamotrigine

Les absences, autrefois désignées par petit mal, sont une forme d’épilepsie fréquente chez l’enfant. Les trois antiépileptiques généralement utilisés dans le traitement des absences sont l’éthosuximide, Zarontin*, l’acide valproïque, Dépakine, tous deux introduits en thérapeutique il y a de

Acides gras saturés et accidents cardiovasculaires

L’American Journal of Clinical Nutrition de février 2010 a publié  deux articles concernant la consommation d’acides gras saturés  et le risque d’accidents cardio-vasculaires : une méta-analyse  et un éditorial effectués par les mêmes auteurs parmi lesquels RM Krauss. La méta-analyse aboutit

Alloprégnanolone et Alzheimer expérimental

L’alloprégnanolone est un métabolite de la progestérone, neurostéroïde modulant l’activité du système gabaergique et classé parmi les epalons ou épalons. Dans un article du PNAS des auteurs américains montrent que l’administration par voie sous-cutanée d’alloprégnanolone à des souris transgéniques présentant

Le natéglinide et le valsartan, dans la prévention du diabète et des accidents cardiovasculaires

Le NEJM, mars 2010, publie, dans le cadre de l’étude NAVIGATOR, 2 articles concernant l’effet du valsartan, Tareg* d’une part, et du natéglinide (Starlix* et Trazec*, non commercialisés en France) d’autre part, sur  l’incidence du diabète et des accidents cardiovasculaires.