Roflumilast et cilomilast, inhibiteurs de la phosphodiestérase-4

Le roflumilast est, comme le cilomilast, un inhibiteur des phodphodiestérases- 4 développé comme médicament additionnel de l’asthme et de la bronchopneumopathie chronique obstructive, BPCO. Nous en avons déjà parlé dans Iwin2016, voir Inhibiteurs des phosphodiestérases

La phosphodiestérase-4 (PDE-4) est l’enzyme qui inactive l’AMPcyclique en l’hydrolysant en 5’AMP inactif. L’inhibition de la phosphodiestérase-4 élève donc la concentration et les effets de l’AMPcyclique, ce qui au niveau des bronches se traduit par des effets anti-inflammatoires.

 Le Lancet du 29 août 2009 rapporte les résultats de deux essais cliniques, et , où le roflumilast a été utilisé à la dose de 500 µg par jour par voie orale versus placebo chez des malades atteints de BPCO. Le roflumilast a réduit la fréquence des exacerbations et a amélioré les épreuves fonctionnelles mais au prix d’effets indésirables comme nausées diarrhées, céphalées et pertes de poids. Au  total, l’apport thérapeutique du roflumilast reste à préciser mais il semble assez modeste. Ni le roflumilast ni le cilomilast ne sont commercialisés en France en septembre 2009.

Nous indiquons ci-dessous les formules chimiques du roflumilast et du cilomilast :

Remarque

Par ailleurs, une méta-analyse parue dans le même numéro du Lancet montre que le (corticostéroïde, Pulmicort*) inhalé qui avait été suspecté d’augmenter le risque de pneumonie chez les malades atteints de BPCO, en réalité n’augmente pas ce risque.

Additif mars 2011 :

Une note de la du 1 er mars 2011 annonce la commercialisation aux USA du roflumilast sous le nom de Daliresp* avec l’indication traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive, BPCO.

pillsbank.net

www.cialis-viagra.com.ua

www.danabol-in.com

Laisser un commentaire