Une collagénase dans le traitement de la maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren ou fibromatose palmaire est une contracture du fascia palmaire conduisant à une déformation en flexion des doigts. Son traitement est chirurgical mais, surtout au début de la maladie, on peut recourir aux corticoïdes en  injections locales.

Un article paru dans le montre qu’une injection locale d’une collagénase extraite de Clostridium histolyticum (3 injections à 1 mois d’intervalle) diminue la contracture et augmente la mobilité des doigts au prix de quelques manifestations locales déplaisantes.

Les collagénases sont des enzymes qui hydrolysent les fibres de collagène. Il y a des collagénases appelées MMP Matrix MetalloProteases dans l’organisme humain. Et il y en a aussi chez certaines bactéries comme Clostridium. La collagénase utilisée dans ce type d’indications est d’origine bactérienne et est disponible dans certains pays sous le nom de Iruxol*, Santyl*. Ces préparations sont aussi utilisées pour le débridement des plaies et des lésions nécrotiques.

http://steroid-pharm.com

препараты для повышения потенции купить

http://biceps-ua.com

Laisser un commentaire