Zolédronate, Aclasta*, ou risédronate, Actonel*, dans l’ostéoporose cortisonique ?

Les glucocorticoïdes restent des médicaments largement utilisés. Un de leurs effets indésirables est d’induire une ostéoporose et une fragilité osseuse que l’on tend à corriger par un apport de calcium et de vitamine D complété souvent par un bisphosphonate.

Une du 11 avril 2009 montre qu’1 seule perfusion intraveineuse d’acide zolédronique à 5 mg (correspondant à Aclasta*) est, sur un an, aussi efficace, sinon efficace, qu’1 prise quotidienne de 5 mg de risédronate (correspondant à Actonel*) pour prévenir et corriger la perte osseuse induite par les glucocorticoïdes. Les effets indésirables ont été identiques avec les 2 bisphosphonates, hormis dans les 3 premiers jours qui suivaient la perfusion intraveineuse où ils ont été marqués avec l’acide zolédronique (notamment une pyrexie). Il s’agit d’une étude de trop courte durée pour évaluer le risque de fractures qui demeure le critère clinique essentiel.

Pour en savoir sur les bisphosphonates, voir ici.

pills24.com.ua

https://apothekegenerika.com/

www.lkredit.com.ua

Laisser un commentaire