L’acide zolédronique dans le cancer du sein de la femme préménopausée.

L’acide zolédronique pourrait réduire la perte osseuse accentuée par des traitements anti-estrogéniques et aussi réduire le risque de métastases osseuses.

Un article publié le rapporte des résultats d’un essai clinique où des femmes préménopausées atteintes de cancer du sein ont été traitées soit par goséréline (Zoladex*) tamoxifène (Nolvadex*) soit par goséréline anastrozole (Arimidex*) et qui par ailleurs ont reçu ou non une perfusion d’acide zolédronique (4 mg) tous les six mois. Sur un suivi de de 4 ans, la durée de survie sans reprise de la maladie a été un peu augmentée chez les femmes recevant de l’acide zolédronique, sans toutefois réduire d’une manière statistiquement significative le risque de mortalité globale.

En savoir sur la goséréline, le tamoxifène et l’anastrozole.

http://ka4alka-ua.com

https://farm-pump-ua.com

www.steroid-pharm.com/stanover.html

Laisser un commentaire