Acétylleucine, Tanganil*, antivertigineux (médicament ancien, mise à jour)

L’acétylleucine est commercialisée en France sous le nom de Tanganil* dans l’indication  traitement symptomatique de la crise vertigineuse. Le Tanganil* est présenté en comprimés de 500 mg, posologie 1.5 à 2 g par jour, soit 3 à 4 comprimés, et solution injectable IV, ampoule de 500 mg.

L’acétylleucine a été brevetée par Rhône Poulenc vers 1955 sous le nom de Tanganil*. Les premiers articles concernant l’acétylleucine remontent à 1956, ils sont parus dans « Thérapie » et les « Comptes Rendus de la Société de Biologie » ; les anciens numéros de ces revues peuvent être consultés dans certaines bibliothèques universitaires.

Le Tanganil* ne semble avoir été commercialisé qu’en France ainsi qu’aux Pays Bas où il n’est actuellement commercialisé.

Récemment, 2007, une équipe toulousaine a étudié l’effet  de l’acétlylleucine sur des chez l’homme et n’a pas trouvé de différence par rapport au placebo. La mise en évidence d’un effet antivertigineux  en clinique est assez difficile en raison de la multiplicité des causes de vertiges, ce qui explique la diversité des médicaments qui sont proposés dans cette indication.

Au total, dans la mesure où l’action antivertigineuse de l’acétylleucine, même à doses élevées, de l’ordre du gramme, est difficile à démontrer, on comprend que son mécanisme d’action soit mal élucidé.

Formules chimiques de la leucine et de l’acétylleucine :

www.pillsbank.net

www.pills24.com.ua

botox

Laisser un commentaire