Vasoconstricteurs

L’éphédrine augmente la libération de noradrénaline et exerce ainsi un effet vasoconstricteur. Administrée localement elle a, par vasoconstriction, un effet décongestionnant nasal, ce qui explique sa présence dans certaines spécialités ORL. Il s’agit de traitements susceptibles d’apporter seulement un soulagement transitoire de la congestion nasale. Elle a également un effet mydriatique et peut être utilisée en collyre. Même administrée localement, elle peut être absorbée et donner des effets indésirables généraux tels que palpitations et insomnie, laquelle reflète son effet psychostimulant.

L’éphédrine est aussi commercialisée sous forme de solution injectable destinée au traitement des hypotensions au cours des anesthésies.

La pseudoéphédrine, isomère de l’éphédrine, et la noréphédrine ou phénylpropanolamine qui se différencie de l’éphédrine par un groupe méthyl en moins, sont présentes dans divers vasoconstricteurs ORL qui s’administrent par voie buccale (SUDAFED*), souvent associés à un antihistaminique H1.

Узнайте про классный сайт , он описывает в статьях про рулонные шторы https://yarema.ua