Aspirine + dipyridamole versus clopidogrel pour prévenir la récurrence des accidents casculaires cérébraux

Une étude parue dans le NEJM du 18 septembre 2008, intitulée «  »,  a comparé l’efficacité de l’association aspirine-dipyridamole à celle du clopidogrel dans la prévention de la récurrence des accidents vasculaires cérébraux. L’association aspirine 25 mg + dipyridamole 200 mg à libération prolongée (ce qui correspond à la spécialité Asasantine LP*) a été donné deux fois par jour et le clopidogrel 75 mg (Plavix *) une fois par jour. Cette étude a été menée sur de 20 000 malades pendant deux ans et demi. La récurrence des accidents vasculaires cérébraux a été identique dans les deux groupes mais des accidents hémorragiques ont été nombreux dans le groupe aspirine-dipyridamole. La mortalité totale toutes causes confondues a été identique dont les deux groupes. On peut donc considérer que les deux traitements sont équivalents. Cependant il faut noter que l’incidence des effets indésirables, notamment les céphalées, ayant conduit des malades à sortir de l’étude a été nettement élevée avec l’association aspirine-dipyridamole qu’avec le clopidogrel.

On trouve dans la même revue un commentaire de ces résultats intitulé «  » qui compare les résultats de l’étude analysée aux résultats d’autres études  concernant l’aspirine seule, l’association aspirine-dipyridamole et le clopidogrel. Comme les auteurs du commentaire n’arrivent pas à préconiser un traitement préférentiel, ils considèrent que le coût du traitement peut parfois être un élément de décision.

http://medicaments-24.com

у нас

https://steroid.in.ua

Laisser un commentaire