Hypomagnésémie due à l’oméprazole

Le rapporte, dans le dans le cadre de sa rubrique médecine pratique,  deux observations d’hypomagnésémie chez deux personnes de 78 et 81 ans traitées au long cours, entre autres médicaments, par l’oméprazole. Elles avaient, en de l’hypomagnésémie, une hypocalcémie et hypoakaliémie,  persistant en dépit de l’apport de magnésium, de calcium et de potassium. Après l’arrêt de l’oméprazole les anomalies biologiques se sont normalisées et surtout l’état clinique s’est grandement amélioré.

Les auteurs ont attribué l’hypomagnésémie à la prise d’oméprazole Mopral*.  L’ésoméprazole, Inexium*, et sans doute les autres inhibiteurs de la pompe à protons peuvent aussi être à l’origine du même effet indésirable qui s’expliquerait par une mauvaise absorption intestinale de ces éléments du fait de la disparition de la sécrétion acide par l’estomac.

L’hypomagnésémie n’est pas répertoriée parmi les effets indésirables dans le RCP du Mopral* ni de l’Inexium*. Compte tenu de la grande utilisation des inhibiteurs de la pompe à protons chez les personnes âgées et de la non spécificité des symptômes cliniques qu’ils provoquent, un bilan ionique peut-être utile pour déceler ce type d’effet indésirable.

En savoir sur les inhibiteurs de la pompe à protons.

http://steroid-pharm.com

таблетки для потенции украина

камагра 100

Laisser un commentaire