Gain de survie de cancéreux à la suite d’une chimiothérapie palliative

Un travail intitulé « … » publié par le BMJ du 31 juillet 2008 concerne la manière dont les oncologistes anglais proposent à leurs malades atteints de cancers réfractaires au traitement conventionnel une chimiothérapie palliative. En règle générale, les oncologistes qui ont dit à leurs malades qu’ils étaient atteints de cancers incurables ne leur disent pas le bénéfice de survie qu’ils peuvent attendre d’une chimiothérapie palliative (qui est seulement de l’ordre quelques semaines ou de quelques mois) ni ses inconvénients.

Je n’ai pas de commentaire à faire concernant l’attitude des médecins vis-à-vis des malades en fin de vie, c’est de toutes façons difficile; par contre je déplore la promotion intensive de certains médicaments qui n’apportent en réalité qu’un modeste gain de survie au prix d’effets indésirables non négligeables et d’un coût financier souvent extrêmement élevé.

https://pillsbank.net

cialis-viagra.com.ua

обращайтесь

Laisser un commentaire