L’aluminium comme adjuvant vaccinal active le NALP3 inflammasome

L’aluminium, présent dans les vaccins sous forme de précipité, est utilisé depuis environ 80 ans pour renforcer les réponses vaccinales, sans que son mécanisme d’action soit connu. Initialement on pensait que les antigènes vaccinaux venaient s’adsorber sur les particules d’alumine d’où ils étaient libérés progressivement. En fait ces particules sont phagocytées par des macrophages avec augmentation de la production d’Il-1bêta et d’Il-18. Mais on ignorait le mécanisme responsable de cette production de cytokines.

Une étude récente parue dans montre que le NALP3  inflammasome, appelé aussi cryopyrine inflammasome, est stimulé par la présence de particules d’aluminium. L’inflammasome est un complexe de protéines intracellulaires composé de NALP3 ou cryopyrine qui est activé par les cristaux, d’une protéine d’association appelée ASC qui active la transformation des enzymes procaspase en caspase. La caspase-1 ou enzyme de conversion de l’interleukine-1 clive la pro-interleukine-1bêta en interleukine-1bêta qui est une cytokine pro-inflammatoire.

Divers types de cristaux, , , pyrophosphate, ainsi que des activent l’inflammasome et provoquent la formation d’Il-1bêta.

www.pharmacy24.com.ua

анаполон купить

https://farm-pump-ua.com

Laisser un commentaire