Mycophénolate mofétil, Cellcept*, et risque de malformations congénitales

Le mycophénolate, commercialisé sous le nom de Cellcept*, est un immunosuppresseur utilisé dans la prévention des rejets aigus d’organe greffé. C’est un inhibiteur de l’inosine monophosphate déhydrogénase.

Le RCP du mycophénolate comportait déjà des restrictions concernant son utilisation chez la femme enceinte. Une , datée de novembre 2007, vient renforcer ces restrictions en raison notamment de malformations de l’oreille observées chez l’enfant dont la mère a été traitée pendant la grossesse par le mycophénolate.

http://steroid-pharm.com

https://www.apothekegenerika.com/

www.adulttorrent.org

2 commentaires on “Mycophénolate mofétil, Cellcept*, et risque de malformations congénitales

  1. Bonjour,

    Jusque vendredi 1er février, j’étais sous cellcept (500mg par jour). J’ai stoppé la prise de Cellcept ce 1er février car j’ai appris que j’étais enceinte depuis environ 15 jours.
    La prise de cellcept pendant les 15 premiers jours de ma grossesse peut-elle engendrer des malformations chez mon bébé ?
    Quels sont les risques ?
    Dois-je envisager une IVG (ce que, a priori, je ne souhaite pas…)
    Aidez-moi SVP… Je ne supporte pas de ne pas savoir que faire …

    • Les questions concernant la femme enceinte et le risque de malformations chez l’enfant à la suite de la prise d’un médicament sont généralement complexes et demandent la prise en compte de ieurs paramètres. Chaque cas est particulier.

      Je crois qu’il faut demander l’avis – directement ou mieux avec le médecin traitant- à un Centre Régional de Pharmacovigilance, CRPV, qui a l’habitude de traiter ce type de problèmes.

      Il est souvent facile de déconseiller la prise d’un médicament potentiellement dangereux que de donner un avis alors que ce médicament a été pris.

      Un site internet est bien adapté pour donner des informations générales mais pas pour indiquer une conduite à tenir chez une personne donnée.

Laisser un commentaire