Effets indésirables psychiatriques de l’isotrétinoïne

Le principal danger de l’isotrétinoïne réside dans son effet tératogène. Mais l’isotrétinoïne peut aussi être à l’origine de troubles neuropsychiatriques, déjà signalés dans Iwin2016.

Une note de l’Afssaps du 22 novembre 2007, "", attire l’attention sur le fait que l’isotrétinoïne augmente le risque d’états dépressifs et de tentatives de suicide.

L’isotrétinoïne est indiquée dans le traitement des acnés sévères et est commercialisée sous le nom de Roaccutane* et de génériques affublés de noms de fantaisie Curacné*, Procuta* et Contracné*. Pourquoi déguiser un générique potentiellement dangereux sous des noms de spécialités en apparence anodines !

Une note de la FDA, , met en garde contre l’achat d’isotrétinoïne sur les sites Internet.

Pour d’informations, voir généralités sur les Rétinoïdes.

оксандролон цена

https://cialis-viagra.com.ua

http://steroid-pharm.com

Laisser un commentaire