Dénosumab, anticorps monoclonal anti-RANKL, à effet anti-ostéoporotique

Le dénosumab, auparavant appelé AMG 162, est un anticorps monoclonal qui neutralise spécifiquement le RANKL, Receptor Activator of Nuclear factor-KB Ligand, à la manière de l’ostéoprotégérine, et l’empêche d’activer le RANK et ainsi de stimuler les ostéoclastes. Selon un article

www.steroid-pharm.com

link

www.steroid-pharm.com/strombafort.html

AINS et cancer de la bouche – Faut-il faire confiance aux grandes revues médicales et scientifiques internationales ?

Nous avons précédemment analysé un article paru dans le Lancet du 15 octobre 2005, concernant le risque de cancer de la bouche et la prise d’AINS. Il ne faut pas tenir compte des résultats de cet article car le principal

Consommation de fruits et légumes et accident vasculaire cérébral

Le Lancet du 26 janvier 2006 publie une méta-analyse faite à partir de 9 études concernant le risque d’accident vasculaire cérébral en fonction de la consommation de fruits et légumes : Fruit and vegetable consumption and stroke: meta-analysis of cohort

Conséquences de l’éradication de Helicobacter pylori

L’infection par Helicobacter pylori est à l’origine de divers troubles digestifs, gastrite, ulcère gastrique ou duodénal. Une équipe anglaise a retenu parmi un très grand nombre de malades consultant pour troubles digestifs 1558 infectés par Helicobacter pylori d’après le test

Aprotinine, un antifibrinolytique, en chirurgie cardiaque

Le traitement de l’infarctus du myocarde avec élévation du segment S-T est soit médical avec utilisation de fibrinolytique et d’anti-agrégant plaquettaire soit chirurgical. Dans ce dernier cas, pour éviter le risque d’hémorragie, on utilise un antifibrinolytique qui est habituellement l’aprotinine,

Détresse respiratoire après injection de silicones dans les fesses

Le New England journal of Medicine du 12 janvier 2006 rapporte une observation originale: une détresse respiratoire qui s’est installée progressivement, en une dizaine de jours, chez une femme de 30 ans jusque là parfaitement bien portante mais qui venait

Aérosol salé hypertonique dans le traitement de la mucoviscidose

Deux articles du New England Journal of Medicine du 19 janvier 2006 confirment que l’administration par inhalation d’une solution saline hypertonique améliore les manifestations pulmonaires chez les malades souffrant de mucoviscidose (en anglais, cystic fibrosis). La solution saline hypertonique utilisée