Homocystéine et accidents cardiovasculaires

Il était généralement admis que l’élévation de l’homocystéinémie augmentait le risque d’accidents cardiovasculaires et qu’inversement son abaissement, par la prise d’acide folique, de vitamines B12 et B6, le réduisait.

Deux études parues dans le NEJM du 13 avril 2006

arrivent à la conclusion qu’une supplémentation journalière en acide folique, respectivement 2.5 mg pour la première étude et 0.8 mg pour la seconde, en vitamine B12, 1 mg et 0.4 mg, en vitamine B 6, 50 et 40 mg, pendant 4 ou 5 ans, a fait baisser l’homocystéinémie mais n’a pas diminué le risque d’accidents cardiovasculaires.

Ces résultats négatifs, en dépit d’un abaissement de l’homocystéinémie, paraissent suffisants pour considérer qu’il est inutile de prescrire de l’acide folique, de la vitamine B12 et de la vitamine B6 pour tenter de réduire le risque d’accidents cardiovasculaires.

Voir ce qui était dit dans pharmacorama à ce sujet et qui est à compléter par ces nouvelles données : Autres médicaments antiathéromateux.

https://steroid-pharm.com

buysteroids.in.ua

https://pillsbank.net

Laisser un commentaire