Grippe, vaccin et antiviraux

A l’approche de l’hiver voici quelques informations concernant la prévention et le traitement de la grippe, informations tirées de 2 articles récents

  • Un document très complet intitulé «  » publié dans La Revue Prescrire d’octobre 2005, N° 265
  • Un article du NEJM du 29 septembre 2005 traitant des inhibiteurs de la neuraminidase()

Rappel : Le virus de la grippe, virus à RNA, comporte 2 protéines internes, une nucléoprotéine, NP, et une protéine de membrane M, et deux protéines de surface, l’hémaglutinine, appelée H ou HA qui se fixe aux résidus acide sialique de la membrane cellulaire et la neuraminidase, appelée N ou NA. Les virus sont classés en 3 types A, B et C selon l’antigénicité des protéines NP et M. Le virus de type A est retrouvé chez l’homme et chez différentes espèces animales, notamment les volailles, les types B et C sont essentiellement humains. Le type A a la particularité de présenter des sous-types selon l’antigénicité des protéines H, il y en a 16, et N, il y en a 9, ce qui conduit à la possibilité d’un grand nombre de combinaisons désignées par exemple A (H1N1), A (H5N1) (aviaire) etc.

Le principal traitement de la grippe est préventif, c’est le vaccin. Le vaccin 2005, en fonction du type d’épidémie prévu par l’OMS, contient les antigènes de type A, AH1N1 et AH3N2 et de type B. L’effet protecteur du vaccin est obtenu environ 15 jours après son administration et dure de 6 mois à un an. Le vaccin antigrippal est commercialisé en France sous forme de 8 spécialités dont Vaxigrip*, Mutagrip*, Fluarix*.

Les antiviraux destinés au traitement de la grippe en France sont au nombre de trois, l’amantadine (Mantadix*), le zanamivir (Relenza*) et l’oseltamivir (Tamiflu*). Voir leur mécanisme d’action.

Ces 3 médicaments antigrippaux sont destinés à la prévention immédiate, pendant quelques jours ou semaines au cours d’une épidémie et au traitement curatif et dans ce dernier cas ils doivent être administrés soit après l’exposition supposée contaminante soit le tôt possible dès l’apparition des symptômes car leur efficacité dépend de la précocité de leur administration. Cette efficacité est toutefois difficile à préciser notamment en ce qui concerne l’apparition de complications et la mortalité. Le développement de résistances est toujours possible. Parmi ces 3 médicaments, le souvent recommandé est l’oseltamivir, Tamiflu*.

анавар

www.pills24.com.ua

https://pharmacy24.com.ua

Laisser un commentaire