Arthrose (ostéoarthrite) du genou, AINS et acuponcture

Dans un des auteurs norvégiens font une méta-analyse des publications comparant l’efficacité des AINS, y compris les inhibiteurs des cyclo-oxygénases 2, au placebo dans l’arthrose (ostéoarthrite) du genou.

Ils concluent que dans le court terme les AINS sont un peu efficaces que le placebo sur la douleur mais que sur le long terme cet avantage sur le placebo tend à disparaître. Compte tenu des effets indésirables des AINS, ils ne recommandent pas leur utilisation au long court.

Dans un , des auteurs espagnols étudient l’apport de l’acupuncture utilisée en complément du diclofénac pendant 3 mois dans le traitement de l’ostéoarthrite du genou chez des malades de de 45 ans.

Les séances d’acuponcture ont diminué d’une manière statistiquement significative la douleur et la raideur du genou.

Il faut cependant noter que le groupe traité recevait une acuponcture réelle et le lot contrôle une acupuncture « factice » faite par le même acupuncteur qui donc était nécessairement au courant de l’appartenance des malades à l’un ou l’autre groupe. Il s’agissait d’une étude en simple aveugle.

L’efficacité limitée des médicaments dans le traitement à long terme de l’ostéoarthrite explique que les personnes qui en sont atteintes cherchent divers moyens pour réduire leurs symptômes.

Plus d’informations : Modificateurs du métabolisme de l’acide arachidonique.

rezeptfrei-viagra.com/

https://pharmacy24.com.ua

http://danabol-in.com

Laisser un commentaire