Simvastatine : MCR/BHF Heart Protection Study, une autre étude

Le Lancet du 14 juin 2003 publie les ainsi qu’un .

Cette étude a porté sur des adultes de 40 à 80 ans, 5963 diabétiques et 14573 non diabétiques, ces derniers ayant des antécédents de troubles cardiovasculaires importants que les diabétiques. L’ensemble de ces malades a été divisé en 2 groupes, l’un recevant de la simvastatine 40 mg par jour, l’autre un placebo. L’étude a duré 5 ans.
Au terme de cette étude, la simvastatine a réduit par rapport au placebo, chez les diabétiques et les non diabétiques, la fréquence des accidents cardiovasculaires de 20 à 25 % et a, bien sûr, amélioré les paramètres biologiques lipidiques. Il faut cependant ajouter que les effets cliniques de la simvastatine ne se sont manifestés qu’au bout de 1 à 2 ans de traitement.

Les auteurs et le commentateur de l’article concluent qu’une utilisation assez large de la simvastatine chez les diabétiques paraît souhaitable.

Pour ma part, je m’étonne de n’avoir trouvé dans ces articles aucune allusion à la mortalité toutes causes confondues car il s’agit d’un paramètre essentiel et facile à mesurer.

Fluvastatine

Dans le même numéro du Lancet, un (1,5 à 3,5 g par litre).

Les auteurs interprètent les résultats de la manière suivante : "bien que la mortalité d’origine cardiaque et les infarctus du myocarde non mortels semblent avoir été réduits, la fluvastatine n’a pas réduit la fréquence des interventions coronaires ni la mortalité globale".

Pour autres informations sur les statines, voir :

http://pharmacy24.com.ua

https://steroid-pharm.com

farm-pump-ua.com

Laisser un commentaire