Prévention du diabète de type II

Dans l’article "", les auteurs ont retenu 3234 sujets d’une cinquantaine d’années, non diabétiques, ayant un excès pondéral et une glycémie élevée à jeun et après charge de glucose.
Ils ont réparti aléatoirement ces sujets en trois groupes:

  • le premier recevait un placebo et des recommandations hygiéno-diététiques standard;
  • le deuxième, de la metformine à la dose de 850 mg deux fois par jour et des recommandations hygiéno-diététiques standard;
  • le troisième, aucun produit mais des injonctions vigoureuses pour obtenir une perte de poids d’au mois 7 % et une activité physique d’intensité modérée, par exemple marche rapide, pendant au moins 150 minutes par semaine (lifestyle intervention).

Au bout de 3 ans ils ont regardé le nombre de personnes devenues diabétiques (sur des critères de diagnostic précis).

Qu’est-il arrivé?

L’incidence du diabète par rapport au groupe placebo a été réduite de 31 % par la metformine et de 58 % par les modifications du mode de vie (lifestyle intervention). Il y avait par rapport au groupe placebo beaucoup de symptômes gastro-intestinaux dans le groupe metformine et un peu de symptômes musculosquellettiques (myalgies, arthralgies) dans le groupe modifications du mode de vie.

Commentaires :

Ce travail montre que la metformine réduit l’incidence du diabète mais que des modifications du mode de vie sont beaucoup efficaces que la metformine. Ce que cette étude n’a pas montré, c’est ce qui aurait été obtenu dans un groupe associant modifications du mode de vie et metformine.

Pour en savoir sur la metformine, voir Potentialisateurs des effets de l’insuline.

www.biceps-ua.com

http://pharmacy24.com.ua

Laisser un commentaire