ACTONEL* (résidronate ou acide résidronique, bisphosphonates)

Les bisphosphonates utilisés en thérapeutique ont des propriétés pharmacologiques communes, ce sont des inhibiteurs de la résorption osseuse, mais ont des intensités d’action différentes qui sont en principe compensées par des modalités d’administration particulières à chacun d’eux. Ils sont utilisés d’une part dans les hypercalcémies malignes et les ostéolyses d’origine tumorale ou de la maladie de Paget et d’autre part dans le traitement de l’ostéoporose. Voir Bisphosphonates.

Les bisphosphonates sont présentés soit sous forme injectable, soit, malgré leur faible biodisponibilité, sous forme orale. Les bisphosphonates destinés au traitement de l’ostéoporose, l’étidronate ou acide étidronique, DIDRONEL*400 mg, l’alendronate ou acide alendronique, FOSAMAX* 5 et 10 mg et le résidronate ou acide résidronique, ACTONEL 5 mg*, sont présentés sous forme de comprimés.

L’alendronate, commercialisé en France en 1997 sous le nom de FOSAMAX*, est le médicament de référence de ce groupe; il est indiqué dans le traitement de l’ostéoporose post-ménopausique et de l’ostéoporose cortisonique.

Le résidronate, de commercialisation récente, 2001 sous le nom d’ACTONEL*, a, à posologie à peu près équivalente à celle de l’alendronate, les mêmes indications que lui.
Ces deux médicaments ne sont remboursés par la Sécurité Sociale que dans l’indication ostéoporose avérée avec une fracture d’origine ostéoporotique et non dans l’indication prévention de l’ostéoporose.

Les bisphosphonates en administration orale sont peu absorbés par le tube digestif. En présence d’aliments ou de boissons riches en calcium ou magnésium leur absorption est pratiquement supprimée. Ils doivent donc être pris à jeun ou à distance des repas (voir la notice du médicament retenu).

Pour en savoir :


Risedronate: a new oral bisphosphonate
Clin Ther 2001 Sep;23(9):1409-21

Remarques:

  1. Il existe un ACTONEL 30 mg par comprimé destiné au traitement de la maladie de Paget.
  2. Le pamidronate ou acide pamidronique, AREDIA*, utilisé par voie intraveineuse discontinue, s’est montré efficace pour réduire la perte osseuse liée à la suppression de la sécrétion d’androgènes chez des malades traités pour cancer de la prostate.


    Pamidronate to Prevent Bone Loss during Androgen-Deprivation Therapy for Prostate Cancer
    N Engl J Med 345:948-955

  3. Le zolédronate ou acide zolédronique a obtenu l’Autorisation de Mise sur le Marché et sera commercialisé sous le nom de ZOMETA*, préparation injectable de 4 mg, dans l’indication, traitement de l’hypercalcémie induite par les tumeurs. Le zolédronate possède un certain nombre d’avantages sur le pamidronate.

    Zoledronic acid in the treatment of hypercalcemia of malignancy: results of the international clinical development program
    Semin Oncol 2001 Apr;28(2 Suppl 6):17-24


    Zoledronic acid is superior to pamidronate in the treatment of hypercalcemia of malignancy: a pooled analysis of two randomized, controlled clinical trials.
    J Clin Oncol 2001 Jan 15;19(2):558-67

pharmacy24.com.ua

www.biceps-ua.com/

https://www.farm-pump-ua.com

Laisser un commentaire