UPRIMA* IXENSE* (Apomorphine)

L’apomorphine, déjà commercialisée sous la dénomination commerciale APOKINON* pour le traitement de la maladie de Parkinson, vient d’être commercialisée sous les dénominations commerciales de UPRIMA* et IXENSE*, comprimés sublinguaux à 2 et 3mg destinés au traitement des troubles de l’érection, c’est-à-dire l’incapacité d’obtenir ou de conserver une érection suffisante pour un rapport sexuel satisfaisant.

On savait qu’une stimulation dopaminergique pouvait entraîner ou favoriser une érection tant chez l’animal que chez l’homme.
L’apomorphine est un stimulant direct (voir Agonistes dopaminergiques à effets centraux) des récepteurs dopaminergiques D2 et à un moindre degré D1. La stimulation des récepteurs dopaminergiques D2 au niveau cérébral (noyau hypothalamique paraventriculaire) conduit à une libération d’ocytocine qui, par des mécanismes complexes, favorise l’érection.
L’apomorphine à la dose de 2 ou 3mg en une prise sublinguale, c’est-à-dire le comprimé étant placé sous la langue jusqu’à sa dissolution, favorise l’érection lorsqu’il y a parallèlement une stimulation sexuelle. Le temps nécessaire à l’effet de l’apomorphine est d’environ 20 minutes.

Les effets indésirables le fréquents de l’apomorphine sont des nausées, des céphalées, des bâillements, rarement un syndrome vasovagal avec tendance syncopale qui disparaît en position couchée. Les effets indésirables d’origine périphérique de l’apomorphine peuvent être réduits par la prise de dompéridone (MOTILIUM*) (voir Antagonistes des récepteurs de la dopamine).
Le prix conseillé d’un comprimé de 2 ou 3mg se situe entre 60 et 70F.

Structure chimique de l’apomorphine, montrant une analogie avec la dopamine.

Pour en savoir :



Additif : l’AMM de Uprima* et Ixense* a été retirée en 2004 et ces 2 spécialités ne sont commercialisées en France.

biceps-ua.com

cialis-viagra.com.ua

medicaments-24.net

Laisser un commentaire