CELEBREX* et VIOXX*

Les deux inhibiteurs des cyclooxygénases de type II , Rofécoxib, VIOXX, Laboratoires MSD et Célécoxib CELEBREX, Laboratoires SEARLE-PFIZER-PHARMACIA ont été développés parallèlement et ont de très grandes ressemblances avec quelques différences, notamment pharmacocinétiques, dont les conséquences pratiques sont difficiles à apprécier.

La posologie indiquée dans les RCP est 200 à 400mg par jour pour le CELEBREX en une ou deux prises et de 12,5 à 25 mg en une prise pour le VIOXX.

Pour situer ces deux médicaments parmi les autres inhibiteurs des cyclooxygénases, voir la rubrique "Prostaglandines".

L’efficacité et la tolérance des médicaments sont évaluées à partir d’études menées selon une méthodologie rigoureuse et publiées dans des revues prestigieuses. L’opinion et l’expérience des médecins praticiens sont de peu de poids par rapport aux précédentes études. Cependant en ce qui concerne les maux de tous les jours et notamment les affections douloureuses, l’opinion des médecins, issue directement de celle des malades, mérite d’être prise en considération.

http://pills24.com.ua

steroid-pharm.com

www.biceps-ua.com/bcaa.html

2 commentaires on “CELEBREX* et VIOXX*

  1. Comment pouvez vous affirmer que les etudes sur le VIOXX et le celebrex ont été tres rigoureuse alors que l’on sait qu’il y a eu falsification de resultats?????
    De , ces medicaments n’ont un pas d’ASMR et sont quand meme vendus par millions de boites (merci le trou de la secu!!!)

    • Le texte auquel l’un d’entre vous se reporte, je l’ai écrit il y 3 ans à la sortie des AINS de type COX-2 car il m’avait paru alors que les études publiées étaient de bonne qualité.Je n’aurais pas dû écrire rigoureuses mais convaincantes quant à l’intérêt de ces médicaments.

      Depuis lors un certain nombre de faits nouveaux sont venus contrecarrer l’opinion que j’avais émise à ce moment là.

      Les critiques a l’égard de la qualité de ces études, particulièrement en ce qui concerne les effets indésirables cardiovasculaires, ont été reprises dans un numéro du Bulletin du Professeur Joan-Ramon Laporte de Barcelone, ce qui a conduit le Laboratoire Merck Sharp et Dohme a engager des poursuites à son encontre. Voir:

      Dans son jugement du 24 janvier 2004, la justice espagnole a donné raison au Professeur Laporte, et j’attendais de connaitre l’issue de son procès pour en reparler, voir

      Il y actuellement des discussions concernant l’objectivité de certaines revues, même prestigieuses, en matière de médicaments et il faut donc être très attentif lors de la lecture des articles qu’elles publient à propos des médicaments, sans toutefois mettre systématiquement en doute l’efficacité du parachute, voir

Laisser un commentaire